Apparition d’une Fissure après un Tremblement de Terre : Comment Réagir ?

Les tremblements de terre sont des catastrophes qui peuvent avoir de lourdes répercussions sur les vies humaines et les infrastructures. Ainsi, après le passage d’un tel phénomène, il n’est pas rare d’observer sur sa maison des fissures.

Pour éviter qu’elles ne s’aggravent allant jusqu’à l’effondrement des murs, il est conseillé de prendre très tôt les dispositions qu’il faut. Voici un article qui renseigne sur les dispositions à prendre par les propriétaires de biens immobiliers en cas de fissure après un tremblement de terre.

Signaler les fissures à la mairie après le séisme

En cas de séisme, il est important de signaler les dégâts à la mairie de sa ville, notamment les fissures du mur. Cette démarche a pour but d’informer l’autorité publique afin d’être indemnisé par son assurance. Pour informer la mairie, il suffit d’adresser un courrier dans lequel la victime explique sa situation et les dégâts.

La victime doit joindre au courrier une description précise des fissures avec des photos et l’état d’évolution des fissures. Ce courrier permettra à la victime de constituer le dossier pour la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Un comité interministériel est chargé d’étudier le dossier et d’accorder ou non la reconnaissance.

Par ailleurs, il faut préciser que pour bénéficier de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, il faut :

  • Avoir souscrit à une assurance multirisques
  • Être victime d’un dégât causé par un agent naturel
  • Avoir été victime d’une catastrophe naturelle constatée par un arrêté interministériel publié au Journal officiel

Dans le cas où elle serait accordée, la victime dispose d’un délai de 10 jours pour déclarer les dégâts auprès de son assurance. Cette déclaration doit être accompagnée des photos des dégâts de biens issus du tremblement de terre.

Une fois la déclaration introduite, une provision est versée dans le délai des 60 jours qui suivent et l’indemnisation complète est obtenue après 90 jours.

Demander l’avis d’un expert en fissure

Mur en brique avec grosse fissure

La deuxième grande étape après la déclaration du sinistre à la mairie est de recourir à l’avis d’un expert. Les dégâts d’un séisme peuvent évoluer très rapidement. Il convient donc de faire évaluer les dégâts très tôt par un professionnel des bâtiments. C’est une mesure de sécurité pour ses biens et les personnes vivant dans la maison.

L’expert pourra procéder à une étude plus approfondie des locaux à l’aide des outils spécifiques. Ainsi, après son examen des lieux il sera en mesure d’identifier les risques que représentent les fissures pour la maison et l’évolution qu’elles sont susceptibles d’avoir. De plus, l’expert pourra donner des précisions sur le danger que représentent les fissures pour la sécurité des personnes et des biens contenus dans la maison.

Pour finir, le rôle de l’expert sera de proposer des mesures pour prévenir l’évolution des dégâts. Il prendra en compte le confortement du sol, la stabilisation des locaux, etc. L’avis d’un expert est également très important pour une meilleure évaluation du coût des travaux de réfection et par conséquent pour la détermination de la valeur de l’indemnisation.

Déterminer le type de fissure

mur en béton fissuré

À l’issue d’un tremblement de terre, il est possible de rencontrer plusieurs types de fissures. Face à cet état de choses, il faut déterminer clairement le type de fissure et prendre les dispositions qui s’imposent.

Dans le cas d’une fissure structurelle

Les fissures structurelles sont les plus courantes après un tremblement de terre. Comme on peut le deviner facilement par leur nom, il s’agit des fissures qui attaquent la structure de la maison. On les reconnaît facilement, car elles apparaissent à l’extérieur des murs de la maison à différents endroits.

Ce type de fissure peut constituer une véritable menace pour l’ensemble de la maison. Ces fissures favorisent l’infiltration de l’air et de l’eau. Sans attendre l’état de catastrophe naturelle, il est important de prendre certaines mesures conservatoires afin de limiter l’évolution des dégâts.

La meilleure manière de déterminer les solutions envisageables est de demander un avis d’expert le plus tôt possible. Une réfection des locaux peut s’imposer. En attendant d’y procéder, il faut éviter de se mettre près des murs. Il est également important de dégager du mur tout ce qui serait important et fragile.

En cas d’infiltration d’eau ou d’air, il faut contacter immédiatement un expert en bâtiment.

Dans le cas d’une fissure superficielle dite esthétique

On désigne par fissure superficielle les fissures qui sont remarquables, mais ne favorise pas l’infiltration de l’air et de l’eau. Elles apparaissent après un tremblement de terre pour plusieurs raisons. Elles peuvent apparaître dans le cas des constructions récentes généralement lorsque les locaux n’étaient pas secs avant la pose de la peinture.

Ce type de fissure n’est pas très profond. C’est la raison pour laquelle on les qualifie de fissures superficielles. Même si à première vue ces fissures ne semblent pas très graves, il est important de surveiller leur progression et même de demander l’avis d’un bureau d’étude technique.

L’utilisation d’un fissuromètre serait d’une grande utilité à ce niveau pour contrôler l’évolution des dégâts. En outre, il est difficile d’être indemnisé pour ce type de fissure. En conséquence, les frais de réparation reviennent généralement à la charge du propriétaire.

Les dégâts issus d’un tremblement de terre peuvent représenter un véritable danger pour les personnes. Il est donc important de prendre des mesures très tôt et de vite procéder aux réparations.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page