Comment Protéger son Potager pendant l’Hiver ?

Malgré le froid glacial de l’hiver, certaines plantes peuvent rester en feuilles et continuer de produire, à condition qu’elles soient bien protégées. Il s’agit notamment de plantes comme la salade d’hiver, betterave rouge, roquette, choux d’hiver, persil, thym, sauge, romarin, radis noir, et bien d’autres. Durant l’hiver, vous devez aussi protéger le sol de votre potager, afin d’avoir un sol fertile et facile à travailler au prochain printemps.

Utilisez un voile d’hivernage

Afin de protéger vos plantes cultivées au ras du sol, vous pouvez utiliser un voile d’hivernage. C’est un tissu en polypropylène plus ou moins épais et perméable à l’eau, l’air et la lumière, et offrant aux plantes une protection contre le froid, la neige, la pluie et la grêle. De ce fait, il ne perturbe pas la croissance des plantes qu’il recouvre. Étant donné qu’il est très léger, il est simple à installer et à retirer. C’est aussi idéal pour protéger les plantes en hiver.

Installez un mini tunnel de culture

Très simple d’utilisation, peu coûteux, le mini tunnel de culture est une protection transparente en forme d’accordéon conçue pour protéger vos plantes potagères du froid, de la pluie et des nuisibles. Parfait pour la culture de vos légumes en hiver et en début de saison.

Mettez vos pots au chaud

Les racines des plantes en pots sont plus exposées au froid que celles des plantes en pleine terre. Raison pour laquelle vous devez déplacer toutes vos plantes cultivées en pot vers un endroit plus chaud comme sur une véranda, dans une serre ou même dans votre maison.

Assurez-vous tout de même que l’endroit où vous placerez les pots soit suffisamment aéré, éclairé, et surtout évitez de les placer près des sources de chaleur comme les radiateurs, les cheminées, poêles, …

Procédez au paillage du sol

Paillage et feuilles mortes pour protéger potager

Il s’agit d’une technique consistant à couvrir la surface de la terre ou terreau du potager avec une matière organique ou végétale de préférence. Cette matière (paillis) peut être constituée de paillettes de lin, de chanvre, fèves de cacao, ou tout simplement de feuilles mortes et autres déchets végétaux.

Le paillage permet de protéger le sol et l’empêche de devenir trop froid, ce qui permet donc de préserver les racines de vos plantes. De plus, sous l’action des bactéries et des champignons, le paillage se décompose en matière organique qui nourrit la terre de votre potager.

Utilisez des engrais verts

Les engrais verts sont des plantes dont la culture permet d’enrichir le sol. Donc durant l’hiver, lorsque vous récoltez les plantes inadaptées au froid, au lieu de laisser le sol de votre potager nu, vous pouvez y semer des engrais verts. Il peut s’agir de légumineuses comme le trèfle ou la vesce ou encore des plantes comme la moutarde, le colza d’hiver, le seigle et bien d’autres.

Les engrais verts ont 3 principales actions :

  • Recouvrir et protéger le sol du potager grâce à leur végétation abondante
  • Décompacter le sol grâce aux racines des plantes
  • Enrichir le sol suite à leur décomposition, avec les minéraux et l’humus puisés en profondeur.
Retour haut de page