Mon casque de soudure automatique ne fonctionne plus, quelles peuvent en être les raisons ?

Les travaux de soudage nécessitent un EPI conçu essentiellement pour protéger le soudeur de l’arc électrique. Toutefois, cet équipement peut présenter des dysfonctionnements en cours d’usage. Retrouvez ci-après quelques explications à ce sujet.

Casque soudure automatique : fonctionnement

On retrouve souvent sur le marché des masques de soudures classiques et des modèles automatiques. Ces derniers demeurent les plus performants, car offrant un confort et une protection optimale au soudeur. Cependant, il est possible qu’en cours d’usage votre masque automatique ne fonctionne pas normalement. Ce cas est dangereux si vous insistez à l’utiliser pour réaliser vos travaux de soudure. La solution pour éviter ce désagrément est de tester votre casque soudure automatique avant de l’utiliser. Voici comment y procéder.

casque soudure automatique

Comment vérifier le masque de soudure automatique ?

Le premier réflexe à avoir pour tester le fonctionnement de votre casque de soudure est de vérifier la propreté du verre. Si celui-ci est sale, il obstrue et assombrit la vue. Pour ce faire, il vous suffit d’allumer un briquet devant la vitre et voir si elle ne s’assombrit pas.

A part cet aspect, sachez que le casque soudure automatique est équipé de piles lithium. En cas de problème, il est recommandé de vérifier ces piles s’ils ne peuvent plus alimenter le dispositif. Si votre masque de soudure fonctionne en revanche à l’aide de l’énergie solaire, n’hésitez pas à le mettre au contact des rayons de soleil avant de l’utiliser.

Après ce premier test, si votre casque de soudure automatique ne fonctionne pas normalement, retournez-le vers son fabricant pour faire jouer votre garantie. Le professionnel doit être en mesure de le remplacer ou de vous rembourser.

Tester votre casque de soudure automatique : est-ce indispensable ?

Il n’est pas rare de voir des masques de soudure à prix bradé sur les points de vente spécialisés ou en boutique en ligne. Leur coût vous invite souvent à vous en procurer. Sachez en revanche qu’il peut s’agir de casque soudure automatique de moindre qualité. Ainsi, n’hésitez pas à vérifier les points suivants pour vous assurer de la qualité du masque.

  • Renseignez-vous sur le temps de réaction du masque à la lumière ? Le dispositif offre-t-il une protection optimale contre l’arc de soudage ?
  • Le casque convient-il aux travaux de soudure que vous entreprenez ? De cet aspect repose le réglage de votre masque de soudure. Si celui-ci est automatique, il se règle systématiquement selon le type d’arc. Pour les casques manuels en revanche, il est nécessaire de vérifier leur compatibilité.
  • Assurez-vous que ses piles fonctionnent normalement avant votre premier usage pour éviter les accidents.

Sur quels critères choisir le masque de soudure de qualité ?

Pour vous assurer d’investir uniquement pour un casque de soudure adapté à votre usage, il est recommandé de tenir en compte les critères suivants :

  • Le type d’usage du casque de soudure automatique : souhaitez-vous un modèle basique ou un masque à filtre passif ?
  • Quelles sont les normes de sensibilité de la vitre ? S’agit-il de la norme EN 166 ? La norme EN 169 et ainsi de suite.
  • Sa monture est-elle de qualité ?
  • Est-ce que le masque de soudure est confortable et ergonomique ?
Retour haut de page