Comment Choisir les Bons Raccords pour l’Installation de Sanitaires ?

Pour les installations de plomberie, les raccords constituent une pièce de première nécessité. À chaque salle de la maison correspond un type précis de raccord. Les raccords utilisés pour la cuisine ne sont pas forcément les mêmes pour la salle de bains. Le choix de raccords est alors crucial, car l’installation entière en dépend. Comment donc choisir de bons raccords pour l’installation des sanitaires ? Découvrez ici les réponses à cette interrogation.

Quels sont les principaux types de raccords ?

En plomberie, un raccord est une pièce qu’on utilise pour lier ou assembler deux tuyauteries. Il en existe de plusieurs types. Voici les principaux types de raccords employés en plomberie.

Type de raccord de plomberieMatériau du raccordDiamètre en mm (système métrique)Diamètre en poucesUtilisations
Raccord à souderCuivre / LaitonDe 10 à 64Sanitaire / Chauffage
Raccord à visserLaiton / Galva8/13
12/17
15/21
20/27
26/34
1/4″
3/8″
1/2″
3/4″
1″
Sanitaire
Raccord bicône ou raccord à oliveLaiton8/13
12/17
15/21
20/27
26/34
1/4″
3/8″
1/2″
3/4″
1″
Sanitaire
Raccord PERLaitonDe 12 (15/21) à 20 (20/27)De 1/2″ à 3/4″ Sanitaire / Chauffage
Raccord polyéthylène à compressionLaiton
De 12 (15/21) à 20 (20/27)
De 1/2″ à 3/4″ Sanitaire
Raccord PVC à coller évacuationPVC
De 32 à 500
Réseau d’évacuation
Raccord PVC à coller pressionPVCDe 16 à 630Réseau d’adduction d’eau
  • Les raccords à visser, ils sont sollicités pour le raccordement entre le cuivre d’adduction d’eau et le reste du matériel sanitaire : la robinetterie, le lavabo, le W.-C…
  • Les raccords à souder, ce sont les types de raccord les plus utilisés en plomberie. Ils sont très recommandés pour leur longévité et leur facilité à être utilisés dans n’importe quelle position.
  • Les raccords à sertir, les raccords à sertir servent à établir des branchements en plomberie sans avoir à souder. Ce sont des pièces fiables et dignes de confiance.

Il existe d’autres types de raccords comme les raccords à compression, les raccords à glissement. Pour faire une installation, on choisit les raccords en fonction du besoin et des propriétés de celles-ci. Lors de l’installation d’équipements sanitaires, on fait recours à ces deux types de raccords : les raccords à visser et les raccords à souder.

Comment choisir ses raccords à visser ?

Raccord à visser plomberie et clé anglaise

Le choix des raccords couder à visser doit se baser sur trois 3 éléments principaux : le matériau, le type et la dimension. Le raccord à visser peut être en laiton ou acier galvanisé. Pour limiter les risques de corrosion qui aboutiront à des fuites, choisissez un raccord en laiton. Celui en acier est susceptible à la corrosion.

Concernant le type, il s’agit de choisir un mâle, une femelle ou un mâle femelle, cela dépend du besoin. Pour ce qui en est de la dimension, il faut effectuer les mesures et faire des calculs avant d’acheter les raccords à visser. Il n’y a pas d’à peu près.

Un raccordement mal fait peut causer une fuite, qui à défaut d’être colmatée à temps peut conduire à un dégât des eaux. On doit aussi tenir compte de la forme en considérant la fonction qui sera remplie par le raccord.

Comment choisir ses raccords à souder ?

plusieurs raccord à coude ou non en cuivre

Pour choisir un raccord à souder, la nature du fluide qui veut y circuler est l’élément le plus important. Dans le cas d’espèces, on veut choisir un raccord à souder pour des installations sanitaires. Le raccord doit être adapté à la circulation de l’eau.

Pour cela, optez pour un raccord en cuivre car ce matériau peut supporter les eaux chaudes et froides. La dimension doit être prise en compte car pour assurer une bonne évacuation ou apport d’eau, le débit doit être important.

Plusieurs déclinaisons sont disponibles pour les raccords à souder : bouchon, en T, coude. Choisissez selon l’utilisation que vous voulez en faire. Pour une garantie de qualité, vérifiez si votre pièce est certifiée.

Comment installer ces différents raccords ?

Tous les raccords ne sont pas installés de la même manière. Il y a une procédure spéciale d’installation pour chaque type de raccord.

Installer un raccord à souder

Installer un raccord à souder demande un certain nombre de dispositions en l’occurrence un équipement de protection. Il s’agit des lunettes de protection, des gants de soudure, d’un masque d protection de visage, d’un blouson et des chaussures recommandées.

Il faut ensuite poser les raccords à braser. Pour métal d’apport, utilisez des baguettes en alliage d’argent. Procédez maintenant à la brasure proprement dite. Laissez refroidir avant de nettoyer pour rendre propre la connexion.

Installer un raccord à visser

Installer un raccord à visser n’est pas aussi difficile qu’installer un raccord à souder, vous avez simplement besoin d’une pince PER. Cependant, on peut toujours en installer sans pince. Il faut faire glisser l’écrou sur le tube, puis après la bague sur le tube.

Il faut faire pousser le tube jusqu’au raccord avant de presser la bague contre l’ensemble. Ainsi est faite l’installation du raccord à visser.

Comment assurer l’étanchéité de ces raccords ?

Un bon serrage et une bonne installation des raccords devraient suffire en principe pour assurer l’étanchéité de ces équipements. Mais sur le long terme et pour une meilleure garantie, il convient de prendre des mesures supplémentaires pour une meilleure étanchéité.

Le téflon est une bonne alternative pour le besoin d’étanchéité des raccords. Il s’agit d’un ruban en papier semblable à du ruban adhésif. Il est employé pour rendre étanches, les connexions de plomberie. Le joint filasse peut être utilisé au même titre que le joint téflon.

Il existe d’autres solutions pour l’étanchéité. On peut citer entre autres les joints plats et toriques, les résines, ou autres pâtes d’étanchéité.

En résumé, le choix des raccords sanitaires dépend des besoins auxquels ils sont censés répondre.

Retour haut de page