Comment faire Contrôler son Installation Électrique ?

Que vous veniez de construire votre logement ou qu’il s’agisse d’une rénovation, le contrôle de l’installation électrique est primordial. Comme vous le savez, les circuits électriques peuvent engendrer des dégâts très importants. Ceux-ci peuvent aller de la destruction de l’habitation aux pertes en vies humaines. Afin d’éviter cette situation catastrophique, il convient de faire contrôler son système électrique. Comment effectuer convenablement le contrôle de son montage électrique ? On vous en dit plus.

L’installation électrique doit respecter les bonnes normes

Bien qu’elle présente de multiples avantages, l’électricité est une matière dont l’utilisation requiert une grande prudence. En effet, elle est souvent la cause de nombreux accidents aux conséquences déplorables. Afin de réduire ces incidents, l’État a mis en place des normes de sécurité pour ce genre d’installation. En outre, il faut savoir que trois normes sont établies dans le cadre des montages électriques.

La norme NF C 15-100

C’est la mesure à appliquer à tout logement individuel. Se rapportant à l’ensemble de votre installation, cette règlementation connait régulièrement des améliorations. Cela permet en outre l’adaptation aux nouvelles exigences de sécurité. Par ailleurs, cette norme impose aussi certains standards en termes de prises électriques.

La norme NF C 14-100

Elle est exclusivement adressée au distributeur d’électricité Enedis. En réalité, il s’agit de la règlementation en matière de branchement des réseaux de distribution publique. Elle est donc appliquée dans le cadre de la connexion électrique de tout bâtiment au réseau public.

La norme NF C 16-600

Cette norme définit les critères à suivre pour le diagnostic des installations électriques. Elle doit être connue par tous les électriciens agréés. Elle s’applique notamment aux constructions à usage d’habitation.

Par ailleurs, le non-respect de ces mesures vous expose à des conséquences assez graves.

Les risques encourus avec une mauvaise installation électrique

Bien souvent, un branchement électrique défectueux n’est pas facilement remarquable à l’œil nu. Ainsi,  cela peut entraîner des dégâts matériels comme des courts-circuits, des électrocutions ou des incendies. En outre, l’assurance peut refuser la prise en charge du sinistre si celui-ci est dû au non-respect des normes. De plus, le propriétaire peut être poursuivi pénalement pour mise en danger de la vie d’autrui. 

Quelle assurance choisir et quel risque si ce n’est pas aux normes ?

Pour vous mettre à l’abri d’un éventuel accident électrique, il est recommandé de souscrire à une assurance. En principe, votre assurance habitation offre les garanties contre les risques électriques. Toutefois, vous pouvez contracter en option une assurance dommages électriques pour vos appareils électroménagers. Par ailleurs, la garantie ne s’appliquera pas en cas de sinistre dû au non-respect des normes. Seuls les dégâts causés par un phénomène naturel ou une panne du réseau pourront être remboursés.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page