Préparer sa Pompe à Chaleur Avant la Saison Hivernale

Pour rester bien au chaud tout au long de l’hiver, faites régulièrement une révision de votre pompe à chaleur (PAC). Celle-ci est d’ailleurs obligatoire pour certains types d’appareils. En effet, les pompes d’une puissance d’environ 12 kW et plus sont concernées par cet entretien obligatoire.

La durée de vie d’une PAC étant estimée à 15 ans, son installation et son entretien doivent être parfaitement exécutés. Pour ce faire, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel, notamment pour des séances régulières de révision.

La révision de sa pompe à chaleur, une obligation légale ?

Pompe tuyauterie plomberie

Les PAC d’environ 12 kW et plus sont concernées par une révision annuelle obligatoire, qu’elles soient des modèles Air-Eau ou Air-Air. Ces dernières sont dotées de ventilo-convecteurs qui soufflent l’air. De plus, elles fonctionnent avec au moins deux unités : l’une intérieure et l’autre extérieure.

La révision de ces appareils consiste au nettoyage des unités, pour une bonne qualité d’air. C’est pourquoi sur une pompe qui fonctionne, le filtre à air doit être nettoyé tous les 15 jours. Aussi, les filtres à charbon de certains PAC doivent être changés une ou deux fois dans l’année.

Par ailleurs, l’entretien est également obligatoire pour les pompes disposant d’une charge de fluide de +2 kg. Ainsi, pour les appareils Air-Eau, le nettoyage de l’unité extérieure est primordial. Cela permet d’enlever les accumulations de débris et d’encrassages. Aussi, il est nécessaire de changer de fluide tous les 5 ans.

Quelques points clés pour une bonne révision

Clés de bricolage posés sur établi

Pour un fonctionnement optimal d’une PAC, faites un contrôle de l’étanchéité certifié par un professionnel.

Contrôle de l’étanchéité

Vous devez vérifier régulièrement l’étanchéité de votre PAC, afin de repérer les éventuelles fuites. Ce contrôle est obligatoire pour tous les appareils avec fluides frigorigènes. En fait, ces substances sont considérées comme potentiellement dangereuses pour l’atmosphère. L’étanchéité du circuit de la PAC doit également être contrôlée.

Certification par un professionnel

Faites faire par un professionnel, toutes les vérifications sur votre PAC. Celui-ci assurera une révision de tous les éléments de votre équipement, notamment le circuit électrique. En effet, une installation défectueuse peut entrainer une consommation d’énergie importante.

En outre, suite au contrôle d’étanchéité et de performance, le professionnel doit vous remettre obligatoirement un certificat. Ce document atteste d’une vérification du fluide et d’une éventuelle absence de fuites. Vous devez conserver ce document pendant 2 ans. Après ce délai, vous pouvez le déposer auprès de votre assureur.

Souscrire à un contrat d’entretien pour sa pompe à chaleur

Signature d'un contrat d'entretien

Pour la garantie d’un entretien parfait, souscrivez un contrat. Utilisez les devis en ligne afin de comparer les meilleurs professionnels du secteur.

Le contrat d’entretien

Suite à l’installation d’une PAC, les chauffagistes proposent en général un contrat d’entretien et de suivi aux propriétaires. Il est fortement recommandé de souscrire à un tel accord. Ainsi, une révision habituelle sera effectuée sur vos équipements. Prévoyez en moyenne 250 € pour un contrat d’entretien annuel.

Comparaison entre les leaders du secteur

Cherchez parmi les meilleurs chauffagistes, en utilisant les demandes de devis en ligne. Vous aurez accès aux différentes prestations et prix disponibles. Certains sites de référence vous permettent de comparer jusqu’à 5 propositions de professionnels qualifiés. Toutefois, le coût de cet entretien ne peut dépasser 300 euros/an.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page