Comment apporter plus de la lumière dans son atelier ?

Qu’il s’agisse de votre garage ou d’une construction supplémentaire, l’aménagement d’un atelier requiert souvent quelques ajustements. Il est notamment courant de manquer de lumières. Pour y remédier, voici quelques solutions faciles à mettre en place.

Ajouter des ouvertures

C’est la solution la plus radicale, mais la plus efficace. Dans un garage où il n’y a aucune ouverture, il est tout à fait logique de manquer de lumière. Or, dans votre atelier, vous allez réparer, bricoler et sans lumière, vos gestes seront moins sûrs et les risques d’accident augmenteront.

Créez une ouverture. Vous pouvez ouvrir vers l’extérieur en remplaçant la porte du garage par une porte avec une vitre. L’autre solution est de creuser dans le mur une fenêtre.

Plus rare mais parfois réalisable, vous pouvez ouvrir vers l’intérieur. Imaginons que votre garage relie une buanderie qui a une fenêtre. Vous pourriez alors mettre une verrière au lieu d’une cloison fermée.

Profiter pleinement des ouvertures

Avant de créer une nouvelle ouverture, êtes-vous sûr que celles existantes sont insuffisantes ? Dans les ateliers, une erreur courante consiste à encombre l’espace de l’ouverture. Or, si vous avez une étagère juste à côté de l’ouverture, peu de lumière arrive.

De même, avez-vous optimiser l’ouverture ? Les caves, garages ou cabanes de jardin sont souvent construites avec l’envie de réduire la visibilité depuis l’extérieur. Masquer l’intérieur est vu comme une sécurité face au cambriolage. La qualité de la visibilité de la fenêtre ou du velux est également peu réfléchie car l’ouverture sert moins qu’une baie vitrée…

Pourtant, en remplaçant une telle vitre par une autre (possiblement sans tain pour garder un côté sécuritaire) peut changer complètement la lumière du jour qui entre dans votre atelier.

Limiter le nombre de meubles

Ranger et organiser sont vos meilleurs atouts pour améliorer la luminosité d’une pièce. Dans un atelier, le désordre survient rapidement. Si au lieu de poser vos outils sur la servante, vous les laissez sur tous les meubles et qu’au lieu d’avoir deux meubles pleins, vous avez six à peine remplis, vous aurez une pièce bien trop encombrée !

Limitez les mobiliers, les accessoires et bénéficiez d’un meilleur confort. En plus d’une lumière trouvée ou retrouvée, vous travaillerez dans un atelier plus agréable.

Mettre des luminaires

La lumière extérieure n’entre pas comme vous le souhaitez dans votre atelier ? Faites la différence grâce à des lumières additionnelles. Si vous avez déjà travaillé dans un garage, dans un laboratoire ou dans tout atelier de métier technique, vous savez qu’il ne faut pas se reposer sur la lumière du jour.

La réflexion la plus importante est de déterminer les zones où vous travaillez. Elles dépendent de vos activités dans l’atelier, mais le plus souvent, vous utilisez un plan de travail proche d’un mur et le centre de l’atelier. Apportez de la lumière à ces zones.

Par exemple, vous pouvez mettre une barre néon au-dessus du plan de travail. Une lampe sur pied est également très pratique puisque vous pouvez la bouger pour éclairer la zone souhaitée. Une autre solution peut être d’avoir la lampe sur vous-même. Une petite lumière frontale reste la solution la plus efficace pour les travaux minutieux.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page