10 Consignes à Suivre en Cas de Séisme

Les catastrophes naturelles comme le séisme se produisent un peu partout dans le monde. Qu’on soit dans une zone sismique ou non, on n’est vraiment pas à l’abri du danger. Un séisme peut se déclencher à tout moment et bouleverser votre existence.

C’est pourquoi il est important de prendre des précautions pour sa sécurité. Elles concernent non seulement votre habitation, mais aussi votre propre vie. Que faut-il donc faire en cas de séisme ?

Renforcez votre habitation, pour éviter un effondrement

Lorsque votre habitation est dans une zone sismique, vous devez prendre certaines mesures pour la renforcer. Pour ce faire, les murs, le toit et les planchers de votre habitation doivent être consolidés pour mieux supporter les forces dévastatrices du séisme. Les parties vulnérables doivent être renforcées par du béton armé et de l’acier.

Si vous êtes encore à l’étape de la fondation de votre habitation, vérifiez l’état du sol. Si le sous-sol est trop humidifié ou granuleux, votre maison n’est pas en sécurité. Préférez construire sur les lieux dont le sous-sol est ferme ou rocheux tout en tenant compte du plan.

Formez-vous aux gestes de premiers secours, en cas de nécessité

Un séisme peut surgir à l’improviste sans qu’aucune alerte ne soit donnée. Pour être prêt à toute éventualité, vous devez connaître les actions à mener pour assurer votre protection et celle de vos proches.

D’abord, dès votre installation dans un lieu, rapprochez-vous des autorités municipales pour être informé des risques sismiques. Si la région est sismique, informez-vous sur les dispositions élaborées pour secourir les habitants en cas de séisme.

Ensuite, vous devez rechercher les éventuelles issues de secours existantes dans votre quartier, ville et région. Une fois ces issues repérées, entraînez-vous régulièrement en simulant des plans d’évacuation dans votre région. Ces simulations doivent aussi être faites sur votre lieu de travail et dans votre habitation.

Vous devez également vous associer à des organismes comme la Croix-Rouge qui apportent leur secours aux victimes de catastrophes. Cela vous permettra de vous former sur les actions à mener pour secourir des blessés. Étant habitués à ces genres d’opérations, ces organismes peuvent vous donner la formation appropriée.

Constituez un kit d’urgence

Un kit d’urgence est important pour affronter la soudaineté d’un séisme. Cela doit faire partie de votre plan de sauvetage. Après un séisme ou un événement tragique, vous pouvez avoir des personnes blessées à secourir immédiatement. Un kit d’urgence est plus complet qu’une trousse de secours.

Un kit d’urgence doit comporter une trousse médicale composée d’alcool ou de la Bétadine pour la désinfection, de bandes adhésives et des rouleaux de sparadrap pour le pansement, ainsi que des compresses. Le paracétamol est aussi à prévoir pour atténuer la douleur en plus d’éventuels médicaments nécessaires pour votre santé.

Il doit aussi y avoir les doubles des clés de votre habitation ou de votre voiture en plus d’argent liquide. En cas de séisme, vous n’aurez probablement pas la possibilité de faire des retraits. Elle doit aussi contenir une torche, une radio et un téléphone dont la batterie a une bonne autonomie.

Repérez les lieux où vous abriter

Dans votre région, lieu de travail et dans votre maison, vous devez identifier un abri sûr où vous cacher. Cet endroit doit être situé dans une zone où il n’y a pas de branchements électriques ou d’équipements susceptibles de mettre votre vie en danger.

Dans certaines grandes villes, les autorités ont construit des lieux sûrs où diriger les populations en cas de séisme. Vous devez connaître son emplacement et connaitre les moyens qui peuvent vous y conduire. À défaut d’un site public, un lieu où il n’y a pas d’arbre et d’immeubles est à privilégier.

N’encombrez pas les voies d’évacuation

Chaque habitation ou immeuble dispose d’un plan d’évacuation en cas d’incendie ou de catastrophes. Les voies d’évacuation sont des issues créées exprès pour sauver les vies humaines. La plupart des nouvelles constructions prennent en compte ce détail important. Il est donc important de veiller à ce que les voies d’évacuation ne soient pas encombrées.

En dehors des voies d’évacuation prévues dans votre maison, votre lieu de travail, vous devez ménager les portes d’entrée qui réunissent du monde. Cela permet aux occupants de se déplacer rapidement en cas de séisme.

Couper eau, électricité, gaz

En cas de sinistre, les risques d’incendie ne sont pas loin. Les lampes étant incandescentes, leur exposition aux fuites de gaz peut entraîner une explosion et amplifier les dégâts. De plus l’écroulement des immeubles peut mettre des personnes au contact de l’énergie électrique. Une électrocution surviendra et entraînera des pertes en vies humaines.

Il faut remarquer aussi que la coupure du gaz, de l’électricité et de l’eau permet aux secouristes d’intervenir rapidement pour sauver les personnes touchées sans risque. C’est pour cette raison que le respect de cette consigne est recommandé aux habitants des zones à risque.

Elle préserve la vie des civils et des secouristes. Prenez soin de faire des réserves d’eau avant la coupure, car après le séisme, la distribution d’eau peut connaître des perturbations.

Attendez la fin des secousses pour sortir de chez vous

Lorsqu’un séisme se produit dans une région, il a été constaté que les secousses ne s’arrêtent pas instantanément. Elles reprennent quelques minutes plus tard.

Pour éviter d’être surpris par un éventuel tremblement, il est conseillé aux victimes de rester à l’abri pendant quelques heures avant d’effectuer des déplacements. Aussi, après un séisme, il est déconseillé de conduire une voiture ou tout autre engin roulant. La pression exercée sur le sol pourrait entraîner la reprise des secousses.

Fixer vos armoires et éléments lourds

Les tremblements de terre déplacent tout sur leur passage, les meubles, les ustensiles, les arbres et autres ne sont pas épargnés. Pour protéger vos armoires et autres effets lourds, vous devez les fixer solidement au mur. Trouvez donc les accessoires adaptés qui vous donneront la certitude qu’ils sont parfaitement fixés. Cette précaution permet aussi de vous protéger en cas de secousse, ces objets ne pourront pas retomber sur vous, ce qui pourrait, vous causer de graves dommages.

Ne restez pas près des vitres

Pendant un tremblement de terre, il faut éviter d’être près des vitres, elles sont fragiles et peuvent se briser rapidement si les secousses atteignent votre lieu de refuge. En effet, si une vitre se brise alors que vous êtes à proximité, cela risquerait de vous blesser grièvement.

Cela serait d’autant plus grave si les bris tombent dans vos yeux. Recherchez plutôt quelque chose de solide comme un meuble lourd ou un pilier en béton pour vous y cacher, ou encore sous une table. Vous aurez ainsi plus de chances de vous en sortir indemne, avec le moins de blessure possible.

Ne prenez pas les escaliers ni l’ascenseur

Pendant un séisme, vous devez rester là où vous vous situez, il est en effet fortement déconseillé de vous déplacer, de sortir du lieu où vous êtes. Vous serez mieux protégé en restant caché qu’en vous déplaçant. Éviter donc de prendre les escaliers et les ascenseurs pendant les tremblements de terre. Le circuit électrique est perturbé pendant les secousses et peut bloquer l’ascenseur lorsqu’il est en marche. Pire, il peut arriver des cas où l’immeuble et les escaliers et ascenseurs s’effondrent.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page